LES PRIX DE L’INSTITUT DE LA VIE

Prix Institut de la Vie Fondation EDF

Prix Institut de la Vie Fondation EDF

Ces prix ont pour objet de proposer à l’estime des hommes une personnalité ou une organisation qui aurait bien mérité de la vie, soit pour l’avoir défendu, soit pour l’avoir illustrée.

«La vie, principe simple et incontestable.» M.Marois

Les fondateurs et les thèmes

  • Prix de l’IDV fondé par M. le Président Jean Chenevier (Pétrole B.P.). Il a pour thème la valeur de la vie. Il a été décerné deux fois.
  • Prix Electricité de France, de l’IDV, sous la présidence respective de Paul Delouvrier, Marcel Boiteux et Pierre Delaporte. Il a pour thème l’environnement physique, chimique ou biologique de l’homme et les effets du milieu sur la vie. Il a été décerné sept fois.
  • Prix de l’IDV fondé par la Banque de Paris et des Pays-Bas, sous la présidence de Jacques de Fouchier puis de Pierre Moussa. Il a pour objet l’environnement urbain et son influence sur la vie familiale, sociale et professionnelle. Il a été décerné quatre fois.
  • Prix de l’IDV fondé par la M.G.E.N. (Mutuelle Générale de l’Education Nationale). Créé par Denis Forestier, renouvelé par son successeur Pierre Chevalier. Il a pour objet l’éducation  et a été décerné trois fois.
  • Prix de l’IDV fondé par M. le Président Marcel Demonque (Ciments Lafarge) pour l’étude des handicaps. Il a été décerné une fois.
  • Prix de l’IDV fondé par la société LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy) sous la présidence d’Henri Racamier, Jean Ogliastro et Alain Chevalier. Il a pour objet la biotechnologie. Il a été décerné une fois.

 

Les jurys

René cassin

 

René Cassin, de l’Académie des Sciences Morales et Politiques, prix Nobel de la Paix.

Robert Debré, de l’Académie des Sciences.

Maurice Fontaine, de l’Académie des Sciences.

Jean Guéhenno, de l’Académie Française.

Henri Gouhier, de l’Académie Française.

Louis Néel, de l’Académie des Sciences, Prix Nobel de Physique.

Roger Gaudry, Président de l’association internationale des Universités.

Julien Davies, Chef de l’Unité de Génie microbiologique de l’Institut Pasteur.

 

L’illustration et la valeur d’exemple :
les lauréats de l’Institut de la Vie

« Les prix de l’Institut de la Vie donnent forme par le symbole aux aspirations et aux rêves de l’humanité. » Maurice Marois.

 

logo BP

 

Prix IV fondé par le Président Jean Chénevier des pétroles B.P. sur la valeur de la vie, pour « proposer à l’estime des hommes une personnalité ou un organisme qui aurait bien mérité de la vie, soit pour l’avoir défendue, soit pour l’avoir illustrée » (DH IV p25).

  • 1971 : Dr William Mac Bride, pour sa découverte de l’action tératogène de la Thalidomide sur l’embryon humain.
  • 1973 : Pr. Jean Bernard, savant et clinicien, pour ses découvertes sur la leucémie.

EDF

 

Prix IV-EDF, fondé par M. le Président Paul Delouvrier, renouvelé successivement par Marcel Boiteux et Pierre Delaporte, destiné à récompenser des travaux sur l’environnement physique, chimique ou biologique de l’homme et les effets du milieu sur la vie.

  • 1972 : René Dubos, dont l’œuvre aboutit aux sciences de l’environnement, sous leurs aspects sociaux, psychologiques et médicaux.
  • 1975 : Eugène Odum et Howard Odum, pionniers du passage de l’écologie descriptive à l’écologie expérimentale.
  • 1977 : Machio Uchida, qui a mis en évidence le rôle toxique du méthylmercure responsable de la maladie de Minamata. SörenJensen, pour l’identification des polychlorobiphényles qui contaminent la chaîne alimentaire.
  • 1980 : les Instituts Pasteur, pour leur protection des hommes contre différents types d’agression de l’environnement, remis au Pr. François Gros, Directeur général de l’Institut Pasteur de Paris.
  • 1982 : Charlotte Auerbach, Raymond Latarjet, et l’I.C.P.E.M.(Commission Internationale de Protection contre les Substances Mutagènes et Cancérigènes de l’Environnement)  représentée par son Président M. Fritz Sobels, qui évalue les dangers des substances chimiques  et aide la prise de décision dans le domaine de la réglementation.
  • 1984 : Edgar Lederer, Michael Sela et Louis Chedid, qui ont élaboré des vaccins et des adjuvants de l’immunité.
  • 1990 : Peter Raven et Edward Wilson pour leurs recherches sur l’évolution et l’écologie des plantes et sur celles de certains insectes. Ils visent à défendre la diversité biologique des espèces.

BNP

 

Prix IV fondé par la Banque de Paris et des Pays-Bas, créé par Jacques de Fouchier et renouvelé par Pierre Moussa. Il a pour objet l’environnement urbain et son influence sur la vie familiale, sociale et professionnelle.

  • 1972 : M.N. Sharma, architecte, et P.L. Varma, ingénieur, pour honorer la ville de Chandigarh (Inde).
  • 1975 : von Hertzen et Aarne Ervi, architectes de Tapiola (Finlande).
  • 1978 : Secours par téléphone (I.F.O.T.E.S.) en la personne de Raynald Martin, Life Line International en la personne de Alan Walker, Befrienders International en la personne de Chad Varah.
  • 1981 : M.C. Fabre et F. François de l’ U.N.A.P.E.I (Union Nationale des Associations de Parents d’Enfants Inadaptés).

 

MGEN

 

Prix IV fondé par la M.G.E.N. (Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale), créé par Denis Forestier, renouvelé par Pierre Chevalier. Il a pour objet l’éducation.

  • 1973 : Pr. Jean Piaget pour ses travaux dans le domaine de la psychologie de l’enfant et son influence sur les éducateurs.
  • 1975 : Jean Rostand, biologiste, grand savant préoccupé du respect de la vie et de l’éducation. Marcellin Bachalard, instituteur représentant l’ensemble de ceux qui consacrent leur vie à la formation de l’homme.
  • 1978 : à la B.B.C. et à la C.T.W. (Children’s Television Workshop), au service de l’œuvre de l’éducation.

Lafarge

 

Prix IV fondé par les ciments Lafarge, créé par Marcel Demonque, destiné à honorer une personnalité dont l’œuvre est inspirée par l’espérance humaine.

  • 1973 : Jean Vanier, fondateur de l’Arche, ensemble de communautés pour des handicapés mentaux.
  • L’A.P.A.J.H. (Association de Placement et d’Aide pour les Jeunes Handicapés) à contribué au financement de ce prix.

 

LVMH

 

Prix IV fondé par la société LVMH, à l’initiative de Henri Racamier, Jean Ogliastro et Alain Chevalier, destiné à honorer une découverte dans le domaine de la biotechnologie, conduisant à une amélioration de la condition humaine.

 


haut de page