LES GRANDES CONFERENCES INTERNATIONALES :
Problèmes de vie

De la physique théorique à la biologie ; les mécanismes de la vie.

Dix conférences ont été organisées à partir de 1967.

ptb_couv.jpg

Deuxième Conférence,
Versailles, 30 juin-5 juillet 1969

Lire la quatrième de couverture

Lire un extrait du message de clôture du Pr. Auger

Lire l’intégralité du livre

ptb71.jpg

Troisième Conférence,
Versailles, 21-26 juin 1971

Voir le sommaire et la liste des participants PDF

ptb84.jpg

Neuvième conférence
De la Physique Théorique à la Biologie,
Lille, 2-6 juillet 1984

Voir le comité d’organisation et le programme : PDF

Dixième conférence internationale,
Versailles, 4-8 juillet 1988
Voir le comité d’organisation et le programme PDF

Lire le résumé des rapports parvenus à la date du 28 juin 1988 PDF

 

 

Commission internationale de protection contre les agents mutagènes et cancérigènes de l’environnement : l’I.C.P.E.M.C.

réunion à Pully, Suisse

réunion à Pully – 1977

 

Créée en 1977, cette commission a tenu vingt-sept réunions plénières.

En savoir plus PDF

Prévention des anomalies congénitales mentales et physiques

Lire la quatrième de couverture

Prévention des anomalies congénitales

Au nombre de cinq, ces conférences se sont échelonnées entre 1971 et 1982. Elles sont liées au premier Prix de l’Institut de la Vie qui a été décerné à William McBride (1971) pour sa découverte de l’action toxique de la thalidomide sur les fœtus humains. Elles sont marquées par l’Appel du professeur Maurice Marois devant l’assemblée plénière de l’année internationale de la femme, organisée par les Nations-Unies en 1975, dont voici l’essentiel :

« Au nom de l’Institut de la Vie, je lance un appel à toutes les femmes de la Terre pour qu’à l’occasion de l’année internationale de la femme, la femme vienne symboliquement et pratiquement soutenir la science dans son combat. Ainsi  sera scellée l’alliance de la femme et de la science. En lançant cet appel, je ne me sens nullement mauvaise conscience. Car la science a été pour la femme une alliée objective. Elle a été libératrice. Mais la femme à son tour peut libérer la science de la tentation des œuvres de mort.
Dans un temps humainement prévisible, hommes et femmes, à égalité, construiront leur destin collectif et personnel. Le jour où sera acquise cette égalité, le monde changera-t-il de visage ? Du train où va l’histoire, l’homme est sans avenir ; mais du train où va la femme, l’homme retrouver son avenir,  car « la femme est l’avenir de l’homme » selon la formule d’Aragon. Je crois profondément que vous êtes l’avenir de l’homme, car vous convaincrez l’homme de la nécessité commune d’accorder une priorité absolue aux options de vie.
En cette circonstance historique où pour la première fois les femmes de la Terre sont réunies pour s’interroger sur leur condition, je vous invite à prendre la mesure de la science et des conséquences de ses découvertes pour l’homme et la société. Parce que vous avez une connaissance intime de la vie, vous pouvez orienter vers la vie la politique de la science, je veux dire la hiérarchie des choix des programmes de recherche, et vous pouvez orienter vers la vie l’usage des découvertes scientifiques. Car il ne s’agit pas seulement pour la science de conquérir le cosmos mais d’épanouir la vie sur la Terre et d’améliorer la condition humaine. La science n’est pas seulement la connaissance ; elle sécrète la puissance et cette puissance peut être une arme pour l’ange de la mort. Il faut conjurer l’ange exterminateur.
Ah ! ne rougissez pas de proposer à l’homme comme première valeur commune, la vie à maintenir, à défendre, à épanouir. J’ai lu cette parole de femme : « Si seulement les femmes savaient, elles qui n’ont jamais rêvé que dans la nostalgie, qu’il leur est donné mieux qu’à personne d’annoncer la vie, de la promettre, de la vouloir…de préparer l’avènement d’un autre monde et qui serait enfin celui de la vie. » Ecoutez l’Eve de la légende : « Prends ma main et garde-la dans la tienne car nous avons encore l’amour à perdre. » Laissez-moi paraphraser cette belle formule et vous dire : «  Joignons nos mains et gardons-les unies, car nous avons la  vie à sauver. »

Le vieillissement

vieil homme, sculpteur Jean MARC

Le vieil homme au secret sculpteur : Jean Marc

Trois conférences (1977/1983) :

  • Le vieillissement : un défi pour la science et la société.
    Lire la plaquetteplaquette : vieillissement
  • Vieillissement  et pays en voie de développement.
  • Démence sénile : regard sur le futur.

 

Sciences de la vie : recherche dans les conditions tropicales de milieu

Développement d’agents chimiothérapiques contre les maladies parasitaires

SIDA : stratégie scientifique de recherche biomédicale

Deux conférences (1989 et 1991).

Nourriture et prévention du cancer (1999)

 

CONCLUSION

L’observation des différents thèmes traités par ces conférences montre le dessein de l’Institut de la Vie qui « analyse les nouveaux aspects de la condition humaine ; qui traite de quelques-uns des problèmes majeurs qui confrontent l’humanité, en organisant d’importantes conférences internationales » (in Documents pour l’Histoire – tome II p 302).

 


haut de page

 

CONFERENCES INTERNATIONALES :
l’homme et la planète

«La vie, principe simple et incontestable.»

«La vie, principe simple et incontestable.»

L’homme et l’informatique

DATANET 760, couverture du bulletin n°12 de BULL, 1966.

DATANET 760, couverture du bulletin n°12 de BULL, 1966.

Trois conférences (1966/1972) qui sont un exemple des conséquences pour l’homme et la société des découvertes scientifiques et techniques.

 

 

 

 

Le dialogue Homme – machine à l’âge de l’ordinateur

Le gamma 55, nouveau matériel 1966, bulletin BULL n°8

Le gamma 55, nouveau matériel 1966, bulletin BULL n°8

Professeur Agrégé à la Faculté de Médecine de Paris, Président du Conseil d’Administration de l’Institut de la Vie.
Octobre 1966

L’espèce humaine est entrée dans l’ère scientifique, et elle accomplit sa révolution technologique. L’ordinateur créé par le génie de l’homme est désormais son compagnon de vie. Cette machine va provoquer une mutation brusque, une accélération de l’histoire. Et il est nécessaire de situer à sa place, c’est-à-dire la première, la préoccupation de l’homme.

GE-415 de Automation Center à Saint-Mandé, bulletin BULL n°12, 1966

GE-415 de Automation Center à Saint-Mandé, bulletin BULL n°12, 1966

Ce souci de l’homme transcende les intérêts particuliers. Et je rends hommage à la hauteur de vue et au sens de l’humain de Monsieur le Président Directeur Général de Bull General Electric. Car Monsieur le Président Desbruères a prié une institution à vocation universelle, l’Institut de la Vie, de traiter ce thème avec son style propre, sa tradition longuement établie d’indépendance totale. L’Institut de la Vie a relevé le puissant défi et a donné son accord complet.

J’annonce que l’Institut de la Vie organisera une conférence internationale au sommet sur l’homme et l’ordinateur. L’institution a sollicité et immédiatement obtenu les concours les plus prestigieux de personnalités dont la compétence et l’élévation de pensée sont indiscutées. Cette conférence internationale marquera le début d’une activité permanente sur cette grande question.

Le rôle fondamental de l’Institut de la Vie est d’aider la science et la technique à réaliser leur mission de bonheur pour le plus grand bien et les plus grands accomplissements de l’homme.

Principales manifestations

Conférence-débat du 17 octobre 1966,
au CNIT à l’occasion du SICOB
Premier moment d’un dialogue permanent entre l’humanisme et la technique, entre hommes de science de disciplines différentes et promoteurs de méthodes nouvelles nées de l’emploi des calculateurs.
En savoir plus : lire le document en pdf
Première Conférence internationale «L’Homme et l’informatique»
Bordeaux, 22-26 juin 1970
Actes de la conférence dans les Cahiers de l’Institut de la Vie n° 28 à 31.

« Je vous dirai donc quelques mots de la poussée de la complexité de notre civilisation, de la rupture de communication qui en découle, du refus d’accepter certaines contraintes et de la difficulté de localiser les centres de décision. Tous ces phénomènes sont liés à la croissance de la quantité d’information disponible ; tous sont angoissants quant à l’harmonie vitale de notre Société humaine. Les solutions seront, à mon sens, dominées par la qualité de l’usage que l’homme saura faire de l’Informatique. » (M.A. Danzin, Discours introductif)
Lire ce discours discours de M. Danzin

Deuxième Conférence internationale «L’Homme et l’informatique»,
Bordeaux, 11-16 septembre 1972
couverture du livre

(Actes de la conférence dans le livre «L’Homme et l’informatique» publié par North-Holland American Elsevier Publishing Company, 1974, 609 pages)


haut de page

 

Vers un plan d’action pour l’humanité : besoins et ressources – méthodes de prévision

  • Les ressources minérales à long terme et la croissance
  • Les ressources énergétiques à long terme et la croissance
  • Les modifications thermiques et les équilibres biologiques
  • La modélisation des systèmes mondiaux et ses limites
  • La science économique face au problème de la croissance

Les dilemmes du réchauffement de la Terre (1990)

couverture du programmeVoir le programme :programme de la conférence "Les dilemmes du réchauffement de la Terre"

Nourrir les hommes

Trois conférences (1985/1986)
Programme pdf

Création d’un Centre global d’information  de l’Institut de la Vie sur la génétique des plantes (1990) : I.V.G.P.G.I.C.

En savoir plus :lire au format pdf

La coévolution de l’homme et de la biosphère (1983)

L’habitat humain

Trois conférences (1963/1975)
Sujet d’étude : Civilisation urbaine et santé mentale lire le projet en pdf

Biologie et avenir humain (1980)

La science au service de la vie : problèmes globaux (1986/1987)

En savoir plus : pdf

Lire le compte rendu en anglais :pdf

Science, technologie et valeurs humaines (1 – 2 mai 1992)

Lire trois interventions en anglais :

John Polkinghorne

John Polkinghorne :
« Nature and value of knowledge » PDF

Lawrence Sullivan

Lawrence Sullivan :
« Facing death » PDF

Charles Townes

Charles Townes :
« Humanity and the cosmos » PDF

 


haut de page